Fêtes et célébrations en Sardaigne – Toutes les infos

  • Fête de Sant'Efisio

La Sardaigne , sans compter les beautés de la nature et les sites archéologiques, est une région à découvrir et connaître pour ses nombreuses fêtes locales liées aux traditions et pour ses célébrations religieuses où profiter des parfums d'une culture paysanne d’antan. Toute l'année, vous pourrez participer à des événements typiques de la région .

Le Carnaval sarde

Le carnaval est la fête par excellence pendant la période d'hiver. Les festivités de cette région se différencient dans chaque village sarde, en plus de déroger au calendrier liturgique habituel. Le carnaval commence partout le 2 février avec la célébration de la Canderola ( équivalent de la Chandeleur ), mais les masques traditionnels commencent à être portés dans les rues lors des feux pour la Sant'Antonio Abate , les 16 et 17 janvier.

De la même façon, la fin des festivités varie entre le mardi gras, le mercredi des Cendres et le samedi suivant. Par rapport aux dates de début, que ce soit pour un feu de joie en l'honneur d'un saint ou qu'il coïncide avec la Canderola, le carnaval sarde est liée aux rites connectés avec la lumière, à la purification qu'il amène à son arrivée et à la fin de l'hiver.

Les noms pour ce festival, ainsi que les masques et les déguisements, changent en relation avec le territoire. On peut presque dire que chaque communauté vit et caractérise son propre carnaval. Quelques-uns des masques traditionnels, comme par exemple ceux de la fête d' Ulassai appelée Maimulu , possèdent une forte puissance évocatrice.

Célébrations de Pâques et fêtes religieuses

Les fêtes , tant religieuses que traditionnelles, se déroulent surtout pendant les mois les plus chauds de mai à septembre, en s'intensifiant vers le mois de septembre. Ceci est dû à la concordance avec les temps de l 'année agro-pastorale , pendant laquelle la majeure partie des fêtes sont liées.

Par exemple, nous pouvons citer la fête de Sant'Isidoro (un saint madrilène), appelé l'agriculteur et vénéré par les fermier. Le deuxième dimanche de mai, à Borore , à proximité de Nuoro, se tient une procession en son honneur avec des chars traditionnels en bois et d'autres véhicules agricoles.

Les célébrations de Pâques en Sardaigne possèdent toujours une grande notoriété, surtout dans les cérémonies de la semaine Sainte. Dans beaucoup de villages, se multiplient des processions saintes, caractérisées principalement par des chants de chorale. La procession du vendredi saint à Iglesias est également très typique, elle est également appelée Procession de Descenso .

Célébrations de printemps

Les célébrations du territoire sarde sont devenues des événements très médiatisés et financés par les provinces et la région, elles sont organisées et gérées par des comités. Ces occasions se sont transformées énormément ces dernières décennies, en perdant un peu de leur esprit traditionnel et de la possibilité de représenter leur authenticité, pour gagner sur l'aspect institutionnel et dans l'avènement touristique. En période printanière, la Sagra di Sant'Efisio et la Cavalcata sarda font partie des plus célèbres.

La première se déroule le premier mai à Cagliari depuis le XVIIème siècle. Elle honore le vote effectué en 1656 au Saint qui libéra la ville de la peste. La statue du saint est portée en procession d'une église à Cagliari jusqu'à son lieu de martyre à Nora, en passant par différentes étapes pour arriver le 3 mai à une procession sur la plage de Nora. La procession citadine est ouverte aux Traccas , des chars décorés d'ornements festifs et tirés par des bœufs.

L'avant-dernier dimanche de mai, à Sassari prend place la Cavalcata sarda . Les participants sont habillés de costumes traditionnels qui peuvent être admirés dans toute leur variété. Des chants et des orchestres sont organisés. Ne manquez surtout pas le spectaculaire défilé d'équitation acrobatique l'après-midi.

Célébrations en été

Parmi les fêtes religieuses et paysannes des mois d'été, nous devons absolument vous mentionner les deux plus célèbres : la fête des Candelieri ( chandeliers ) de Sassari et celle de Redentore ( rédempteur ) à Nuoro. La célébration des Candelieri, la plus attendue dans la ville de Sassari, tient ses origines de la tradition pisane du XIIIème siècle de l'offrande de bougies transformées en vœu à la Vierge pour la fin de la peste du XVIème siècle.

Le 14 août, un cortège en ville porte huit bougies en bois à travers la ville de Sassari sous forme de danse, au son des cornemuses et tambours, les chandeliers sont apportés à l'église de Santa Maria.

La fête du Redentore prend place à Nuoro au mois d’août. Il fait partie des manifestations religieuses les plus suggestives de la Sardaigne et attire un grand ombre de visiteurs chaque année. A l'aube, un cortège de fidèles se déplace à pied du centre-ville pour accéder au Monte Ortobene sur laquelle est déposée une statue du rédempteur.

Célébrations en automne

En automne, la fête ayant le plus d'importance concorde avec sa cousine anglo-saxonne Halloween. La veille de la Toussaint à des noms différents selon la région de la Sardaigne : au sur de l'île, elle est appelée Is Animeddas , au nord c'est Su Mortu Mortu . Même en Sardaigne , les enfants se déplacent dans les rues avec des expressions typiques sardes, lorsque quelque chose leur est offert ils répètent « Po is Animas » car le cadeau est fait pour le repos des âmes des défunts.

La nuit du 31, il est d'usage de laisser la table dressée afin que les défunts de la famille puissent dîner. L'un des plats typiques préparé est le Culurgiones, en particulier en Ogliastra . Les décorations typiques de cette fête sont les lanternes en forme de crâne provenant des citrouilles sculptées appelée « Sa Conca e Mortu ».