La Sartiglia d’Oristano 2017 – Le rituel, les dates et le programme

  • Su Cumponidori

La Sartiglia est une course équestre aux origines médiévales, un rituel qui se déroule tous les ans à Oristano en période de carnaval et qui rassemble la population dans une grande fête composée d’anciens rituels d’une forte valeur symbolique.

Sartiglia d’Oristano – Dates et programme

La Sartiglia 2017 se déroule à Oristano entre les 26 et 28 février , en période de carnaval . Le dimanche 26 février est le jour de la Sartiglia du Gremio des Paysans ( Gremio dei Contadini ), mardi 28 février celle du Gremio des Charpentiers ( Gremio dei Falegnami ), deux des rituels les plus connus et plus particuliers à ne manquer sous aucun prétexte !

Pour ces deux journées, le programme commence à 10 heures avec le Bando, s’ensuit l’Annullo Postale un rite concernant toute personne qui célèbre la Sartiglia. Après la cérémonie d’habillement, le défilé de 120 cavaliers guidé par le Su Componidori, personnage principal,   se dirigera vers la Via Duomo et commencera la vraie Corsa alla Stella, course à l’étoile à 6 pointes suspendue à un fil. Enfin, se déroulera la Corsa delle Pariglie, course des Pariglie, puis le rituel du déshabillement ( Svestizione ).

Programme de la Sartiglia d’Oristano :

  • 10h00 – Bando
  • 11h00 – Annullo Postale
  • 12h00 – Vestizione
  • 13h15 – Corteo
  • 13h30 – Corsa alla Stella
  • 16h30 – Corsa delle Pariglie
  • 18h30 – Svestizione

Symboles et protagonistes de la Sartiglia

L’attraction se compose d’une course à l’anneau, où les cavaliers doivent attraper une étoile en fer forgé avec leur lance ou fleuret . Le rituel est lié à la tradition agricole et rurale et la réussite de cette action est de bon auspice pour la fertilité des terres et de l’abondance des récoltes du printemps suivant.

Jusqu’au 19ème siècle, il existait sept corporations des arts et des maitres, les Gremi , qui avaient réussi à s’assurer du bon déroulement de la Sartiglia , aujourd’hui ont survécu seulement le Gremio des Paysans , le Gremio des Charpentiers et celui des maçons ( Muratori ) dont chacun est lié à un Saint protecteur.

Le personnage-clé de l’évènement entier est Su Cumponidori , une figure énigmatique et mystérieuse, ni homme ni femme, qui porte un masque androgyne en terre cuite. C’est une sorte de demi-dieu, un personnage sacré, pur et courageux. L’habillement et le déshabillement de Su Cumponidori sont des moments typiques de la Sartiglia.

Habillage Les moments du rite se déroulent au rythme des batteurs et trompettistes qui accompagnent et marquent les moments principaux de l’évènement. Le 2 février se déroule la Candelora , au cours de laquelle sont bénies des cierges. Le plus grand, orné de fleurs, est remis au Componidori présélectionné. Le dimanche de quinquagésime, la course est proclamée solennellement avec une annonce en public à la population exprimée par un messager à cheval.

Histoire et traditions de la Sartiglia

L’ancien rite de la Sartiglia d’origine médiévale consistait au déroulement de jeux pour la formation des milices. Introduite en Europe par les Croisés, elle arrive en Sardaigne à Oristano au 13ème siècle de l’Espagne et connait avec le temps beaucoup de révolutions jusqu’à devenir une expression typique, un costume populaire et une signification de bon auspice.

Cavalier de la Sartiglia L’habillage, la course à l'étoile , les Pariglie des cavaliers et le déshabillage sont les évènements les plus marquants et passionnants qui ont lieu au sein de la foule de curieux, entre cris et acclamations, d’une intensité émotionnelle palpable qui permet à la Sartiglia d’être une pure course de cavaliers. Tout cela la rapproche d’un sentiment de profonde appartenance à une communauté.

À la fin de la Sartiglia, les participants se retrouvent à Via Mazzini où sont exhibées des acrobaties équestres sur des chevaux au galop. Su Cumponidori n’y participe cependant pas car c’est la figure pure et emblématique et ne peut faire des acrobaties car il risque de toucher terre.

Rosettes artisanales Avant la Sartiglia, une fête est organisée avec un banquet dans les écuries , avec la participation des cavaliers, leurs amis et connaissances et le public toujours pour grand composé de visiteurs et touristes. Ce repas permet de goûter de la cuisine typique comme le porcelet grillé, des pâtisseries traditionnelles du carnaval et la Vernaccia di Oristano, un vin local. Il est également possible de participer au moment où les cavaliers sortent des écuries, après leur préparation et celle des chevaux ornés de rubans et rosettes précieuses . Ces rosettes sont de petits rubans en tissu confectionnés le mois précédant la Sartiglia, un long travail artisanal effectué par les mères, femmes et fiancées des cavaliers.

Fonti delle immagini: